AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kalei Tanoko ~ La Rose Empoisonnée! [Fini pour de bon ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kalei Tanoko
Pirates


Messages : 149
Date d'inscription : 21/06/2011
Localisation : Quelque part... Sur les mers!
Emploi : I'm a Pirate

Yoho !
Niveau:
19/100  (19/100)
Pouvoir:
Maîtrise/Kaizo:
2/5  (2/5)

MessageSujet: Kalei Tanoko ~ La Rose Empoisonnée! [Fini pour de bon ♥]   Mar 21 Juin - 2:34

~Carte d'identité~

Nom : Tanoko
Prénom : Kalei
Surnom (facultatif) : Appellée couramment " La Rose Empoisonnée "
Age : 19 ans
Race : Humaine
Sexualité: Hétéro'
Profession: Pirate!
Ville/Île D'origine: Linefort, bien que j'ai grandi sur l'île de Xum.
Pouvoir Dont Vous Rêvez: /
Rêve: Faire partie des pirates légendaires! Et peut-être retrouver son père même si ce n'est que secondaire...

~Et le perso dans tout ça ? ~

Histoire: Postée à la suite!

Liens Avec D'autres Personnages : Papa Shiiiiiiiiiiiin! Avec Shin bien qu'elle ne sache pas son nom, elle sait juste une description faite par sa mère.
Certains prédéfinie, comme Meryl rencontré brièvement, ainsi que Jack Gordon qui fut son supérieur shirudo, puis Edward... Où elle a rendu service à l'un de ses membres chers de son équipage... (bien sûr, ceci avec autorisation de monsieur l'admin!) PS: Pas obligé de m'inclure dans l'histoire!o: juste un plus x)

Psychologie du personnage: Miss Kalei est assez spéciale à vrai dire, elle laisse toujours apparaître ce qu'elle veut qu'on voit d'elle, c'est à dire quelqu'un sans défense pour la plupart du temps, il faut dire que pour son jeune âge, on a l'habitude à ne jamais la prendre assez au sérieux... Au malheur de ses personnes. Si elle vous dit qu'un jour elle peut vous tuer, ne riait pas pour se moquer d'elle, vous feriez mieux de trouver un moyen pour vous faire pardonner... Elle n'aime pas attendre et ne tient jamais en place, c'est certainement cette impatience qui l'a mis dans pas mal de pétrin, qui malgré celui, a réussi à s'en tirer grâce à son effronterie et son savoir faire en matière de combat, oui, elle aime attaquer de front, son caractère l'y oblige, mais elle se débrouille plutôt bien.

Mais il y autre que son impatience bien entendu, il faut savoir que la jeune fille est aussi... Lunatique, tantôt elle peut être d'accord avec vous tantôt elle va être contre vous... Le plus souvent ça peut finir en dispute, car elle est terriblement têtue, ne voulant pas admettre sa défaite. Si bien, qu'elle est prête à tout pour gagner, allant le plus loin possible, provoquant la personne, même à offrir son corps, l'harcelant jusqu'à obtenir ce qu'elle souhaite! Non vraiment, on ne peut rien lui refuser, heureusement qu'elle n'est pas trop capricieuse tout de même...

La seule chose qu'elle déteste, c'est qu'on vienne la tripotter sans qu'elle n'en ai envie, à ce moment là, elle vous donnera une raclée que vous n'oublierez certainement pas... Pourquoi cette superbe pirate ne le veut pas? C'est lié à son histoire, sa mère plus précisément, autant ne pas vous dire comment elle se vexe quand on ose l'insulter ou parler d'elle tout court sans qu'elle n'engage la conversation ... Si vous en parlez? Oh elle va se mettre à rire d'une manière très étrange, genre psychopathe, puis elle va essayer de vous étranglez, donc oui, c'est un sujet très délicat pour la demoiselle.

Si elle est très irritable? C'est bien possible oui, faut-il encore qu'elle vous "aime" bien pour qu'elle ne vous dise pas des atrocités... Si il lui arrive de se montrer gentille? Oui c'est vrai, quand elle est complètement saoûle ou quand elle veut faire croire quelque chose... Haha non, c'est vrai qu'il lui arrive vraiment de montrer un acte de délicatesse, mais de son point de vue, elle est assez difficile à comprendre, ce n'est qu'en la connaissant parfaitement bien que l'on peut savoir ceci, mais rare sont les personnes qui la connaisse comme sa poche, elle n'est pas du genre à se confier facilement et cache très souvent ses sentiments qu'elle désigne comme "faible".

Quand Kalei se montre douce et attentionnée, c'est qu'elle vous aime bien, mais qu'il vous est arrivé quelque chose d'assez grave, sinon elle reste sur le côté, plutôt solitaire et regardant la scène de loin, elle peut se révéler être une personne de confiance, à qui l'on pourrait donner sa vie, elle se battrait avec ardeur pour la défendre! Non, vous ne toucherez jamais à quelqu'un qu'elle aime plus que tout, si vous le faîtes, elle vous tuerais de son épée...

Apparence: Son apparence aussi est spéciale... Pourquoi? Vous n'avez qu'à la voir... Si elle s'attache et s'habille comme un garçon, elle peut facilement faire croire que c'est le cas, sa mère n'a pas été bête de lui donner un prénom mixte pour une fois! On la voit plus couramment dans son apparence de garçon, ses longs cheveux étant attaché et caché derrière son chapeau, sa poitrine n'était pas très volumineuse, elle n'a qu'à mettre des bandages bien serré pour l'applatir, ses vêtements se chargeant de cacher le reste. Elle est fine, un peu petite, tout le monde a l'habitude de lui dire que c'est un "petit garçon", ou sinon la désignait de "gay" mais n'ose jamais lui dire de peur qu'elle se vexe... En même temps elle repousse les avances de femmes dix fois plus âgés qu'elle d'une manière très... Violente. Autant dire qu'elle ne passe jamais inaperçue!

Ses yeux sont de couleurs rouge, comme le sang, mais elle ne les tient pas de sa mère, parait-il qu'ils sont aussi perçant que ceux de son père, d'après la mémoire de sa maternelle, ceci vous immobilise et vous glaçe le sang... Ce sont tous l'inverse de sa longue chevelure blanche, qui la rendent certainement plus innocente qu'on pourrait croire, les couper? C'est hors de question, pourquoi? Elle ne sait pas, juste que la miss n'aime pas qu'on lui fasse la blague de les brûler légèrement ou autres. Ils sont le plus souvent attachés pour ne pas la gêner pendant les combats ou tout simplement car elle fait le garçon.

C'est vrai qu'on pourrait faire la distinction entre la voix d'un garçon et d'une fille, mais Kalei fait exprès de mettre une note de grave dans celle-ci, donc on ne devine pas trop facilement son vrai sexe. Par contre, quand elle reste naturelle, on peut attendre une douce et jolie voix... Si elle parle normalement... Sinon cette même voix peut vous casser les oreilles tellement elle sera strident! Autant se demander comment elle fait pour ne pas avoir la voix cassée!

La jeune fille a la peau douce malgré qu'elle ne prête pas trop attention à elle, d'ailleurs il y a un petit détail sur son visage que l'on pourra remarqué, c'est qu'elle a une légère cicatrice à la joue droite, comment s'est-elle fait ça? Elle ne l'avouera jamais... Elle a aussi de couces lèvres qu'on aimerait embrasser, mais essayez donc de le faire et vous allez vous prendre une raclée de sa part! Vraiment pas facile cette fille...

Armes/Style de Combat : Kalei n'est pas du genre à réfléchir, mais à agir, bien qu'elle peut râler d'attendre d'attaquer, elle attendra pour ne pas mettre en péril la vie des autres ou de faire échouer une mission par son impatience. Elle a l'habitude de se battre avec une épée finement aiguisée, ainsi que de quelques couteaux qu'elle cache sur elle. Le pistolet n'est pas son arme préféré, mais elle a appris à s'en servir bien qu'elle ne soit pas experte, elle préfère être qualifiée de bretteuse que de tireuse... Il y a aussi une chose, elle aime bien effrayé l'ennemi avec des rires de psychopathe, mais ceci n'étant que dans de rares occasions, si par exemple elle se trouve face à un débutant...

Code :Validé.

Test Rp: Posté à la suite!


Dernière édition par Kalei Tanoko le Sam 9 Juil - 2:25, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalei Tanoko
Pirates


Messages : 149
Date d'inscription : 21/06/2011
Localisation : Quelque part... Sur les mers!
Emploi : I'm a Pirate

Yoho !
Niveau:
19/100  (19/100)
Pouvoir:
Maîtrise/Kaizo:
2/5  (2/5)

MessageSujet: Re: Kalei Tanoko ~ La Rose Empoisonnée! [Fini pour de bon ♥]   Mar 21 Juin - 8:15

Histoire:

Le Commencement d'une Vie

Jour pluvieux sur Linefort, encore, ça devait faire depuis quelques temps qu'il pleuvait ainsi, les mers se déchaînaient, c'était presque effrayant à voir et la petite Katy avait du mal à faire marcher ses petites affaires dehors, de plus, si elle ne se réchauffait pas très rapidement, elle risquait d'attraper froid... A part si ce n'était pas déjà le cas et ça serait très mauvais pour elle!... Qui est Katy? Eh bien, c'est une jeune femme d'environ une vingtaine d'année, ayant perdu tout ce qu'elle avait il y a peu, désormais elle vagabondait dans les rues, essayant de vendre quelques petits trucs histoire de se faire un peu d'argent, de quoi se nourrir un peu.

Aujourd'hui n'avait pas été une très bonne affaire, elle n'aurait peut-être pas de quoi manger correctement, mais elle entra tout de même dans une taverne, où elle pouvait avoir un repas chaud. Après avoir donné l'argent qu'elle venait durement de gagner elle finit par attendre qu'on lui serve son assiette. Malgré qu'elle mourrait de faim, elle mangea calmement, appréçiant chaque bouchées qu'elle avalait, ça aurait pu être comme ça un long moment, mais Katy a vraiment trop de chance... De "gentils messieurs" venirent la draguer, vu l'odeur qu'ils dégagaient on ne pouvait pas se tromper, ils étaient saoûls, elle essayait de les repousser gentillement mais rien à y faire, ils restaient là à l'embêter encore...

Ceci aurait aussi continué, si quelqu'un n'était pas venu intervenir, quelqu'un qui posa chacune de ses mains sur les épaules de ses types bourrés, il ne les brutalisa pas, du moins il n'en eu pas besoin, juste de resserrer un peu plus son étreinte sur leurs épaules après avoir gentillement demander de cesser d'importuner la dame... Les regardant partir, celle-ci levant ses yeux, l'air naïf vers son "sauveur", son coeur commença à battre de manière surprenante. Coup de foudre? Possible, surtout en sachant qu'elle était du genre à s'attacher facilement à quelqu'un. C'est après avoir discuté longuement avec ce type, dont les cheveux étaient semblables au feu, qu'ils finirent de passer une nuit ensemble... C'est vrai que c'était un peu soudain, mais c'était amusant aux yeux de Katy... Surtout qu'elle se sentait très amoureuse... Enfin, plus que d'habitude tout au moins.

Ils passèrent plusieurs jours ensemble, mais son "petit-ami" était un shirudo, donc forcément un moment donné il devait retourner sur mer, son amour n'était pas aussi fort que celui de la jeune femme, si bien qu'elle avala cette rupture sans trop de problèmes... Mais elle ne pouvait oublier ce qui s'était passé entre eux, c'était tellement fort pour son petit coeur fragile... Puis il y avait aussi autre chose, alors qu'il venait de partir il y a de ça quelques semaines, il se passait quelque chose d'étrange chez la jeune femme, quelque chose d'inhabituel, elle ne se sentait pas vraiment malade mais les nausées l'envahissait... Non était-ce possible que ce soit ce qu'elle pense?... Etait-elle tombée enceinte?

Etant donné que c'était son premier enfant, elle ne savait pas si elle devait l'abandonner ou autres... Au final, elle voulait l'abandonner, mais elle ferait en sorte qu'elle ne soit pas seule, du moins, qu'elle serait dans une famille aisée, pas dans le besoin. Du moins c'est ce qu'elle pensait avant de se trouver un "mari convenable" et qui ne disait rien pour le fait qu'elle n'était pas enceinte de lui, en fait c'était surtout pour ceci qu'elle restait avec lui, car il donnerait tout de même un toit à offrir pour la progéniture. Les mois passèrent et après de longues minutes de douleurs, les cris du nouveau-né résonnèrent dans la maison, c'était une petite fille qui fut appellé Kalei.


L'enfance Mouvementée

Je ne me souviens pas très bien de toute mon enfance, mais je sais certaines choses, certains souvenirs qui sont restés gravé dans ma mémoire. Je devais avoir 5 ans, tout le monde me fuyait à cause de mes yeux rouges et de mon attitude violente... " Eduquer votre petit garçon!! C'est honteux d'avoir un enfant comme lui! " disait-on à ma mère... Mais comment pouvait-elle le faire? J'étais déjà têtue à cette époque, puis elle se prenait toujours des coups à ma place, le nouveau mari avec qui elle était ne faisait que boire... Comment? Si je me suis trompée? J'ai dit "petit garçon" au lieu de "petite fille?" non non, on me prenait vraiment pour un garçon, je n'avais pas les cheveux très longs puis après tout avec ma violence et ses yeux rouge sang, il n'y avait rien de féminin dans tout ça, bien que j'étais mignonne quand même à cet âge là, héhé.

Bref, ma mère et moi, on finirent par être viré, une nouvelle fois, d'ailleurs, je me demande combien de fois ça nous était arrivé, elle m'avait dit qu'on avait souvent voyager entre les villes - actuellement on se trouvait sur l'île de Xum - quand on est jeune on ne va pas s'amuser à compter ça, en fait, ce qui me préoccuper le plus, c'était que ma mère se vende aussi facilement, j'étais écoeurée malgré mon jeune âge, oui je connaissais déjà un peu ce monde pervers... Mais quand je demandais qui était mon père, ma mère le descrivait avec une telle passion... Pourquoi elle l'a pas retenu au lieu de rester sur le lit si elle l'aimait tant? Quelle idiote. Quelques jours suivirent avant qu'on ne finissent par trouver un pirate assez "aimable" pour nous laisser voyagez avec lui, peut-être parce que maman l'avait un peu trop persuadé...

J'ai alors pu découvrir le monde de la mer, la brise fraîche qui s'abattait sur mes cheveux, l'odeur salée s'infiltrant dans mes narines, quel monde merveilleux! Tout était parfait jusqu'à ce qu'un autre navire arrive, se finissant en bataille navale... Qui avait osé nous déranger? Des personnes se disant shirudo, ma mère en avait déjà entendu parlé mais jamais vu, si bien qu'en voyant que l'on n'était pas de l'équipage, le capitaine du navire nous garda avec lui, je vous laisse devinez la réaction de ma mère... Heureusement pour elle, il était veuf et commençait à se sentir seule dans sa grande maison... Coup de chance? Certainement, ma mère avait toujours de la chance dans ce genre de choses, aller savoir pourquoi!

Au début, il cru que j'étais un garçon, si bien qu'il venit me parler de choses de "garçon" enfin, des trucs qui sont censé les faire rêver, il parlait de son métier, être Shirudo semblait être passionnant pour lui... Mais il m'ennuyait terriblement... Donc je le laissais parler.


" ... Et tu vois, notre devoir c'est de répandre la justice! "
" Peut-être bien qu'oui, mais pour le moment, monsieur le pirate n'avait rien fait de mal pour être arrêter. "

Vu la tête qu'il me faisait, je l'avais très certainement vexé... Haha, bien fait pour lui, façon il puait j'comprenais même pas pourquoi ma mère s'était attachée à lui... En entendant le "ma chérie" de ma mère et en me voyant se faire embêter câliner par elle, il comprit alors que je n'étais pas un garçon. Pas trop tôt! Dans un sourire, il me répondit enfin un vulgaire " t'es une petite fille, c'est pour ça que tu ne comprends pas encore ce que c'est la justice! " De quoiiiiiiiiii? L'autre là il croit que je suis un mec et après il me sort ça?! Pour qu'il se prends ce vieux plouc? J'avais envie de lui répliquer quelque chose, mais son équipage me coupa la parole... Et dire que je devais vivre avec lui à partir d'aujourd'hui... Maman tu es vraiment désespérante!

C'est aussi peut-être, voir très certainement, pour ceci que j'ai commencé à détester ma mère... Qui se laissait aller à l'oïsiveté qu'il lui offrait, si bien qu'elle essayait désormais de faire de moi une petite fille bien sage, enfin, bien féminine surtout! Mais c'était raté... J'aimais trop courir dans tout les sens en brandissant en bâton en criant " En garde!! " l'autre croyait que c'était parce que j'avais été "subjugué" par le combat entre shirudo et pirate... Non mais n'importe quoi, j'ai été habitué à être traité comme un garçon, normal que je me comporte comme tel, nan? Puis il m'énervait à dire que je risquais de vouloir entrer chez les shirudo, j'avais pas envie moi!

Je me souviens aussi d'une chose... Maman m'avait interdit de parler de mon île natale... De l'île de Xum, pourquoi donc? Enfin, vu les yeux qu'elle me faisait, je m'étais dit que c'était assez sérieux pour que je n'en parle pas... J'pouvais AU MOINS lui faire ce plaisir là, après tout, c'est ma mère, même si je lui dis combien je la déteste, je l'aime quand même, elle est juste bête c'est tout, mais elle n'est pas le modèle de mère que je suivrais... D'ailleurs, je n'avais pas envie de mariage ou quoique se soit d'autre, j'en avais bien trop vu dans ma vie pour à mon tour l'être...


Tout compte fait il a réussi à m'avoir celui-là...

Qu'est-ce que j'entends par m'avoir? Et qui est dont cette personne? Bon, ne nous précipitons pas tout de suite... Je devais avoir dans les quinze ans... J'ai touché un garçon manqué, malgré que mes cheveux avaient poussés à une vitesse hallucinante, à peu près la même longueur que maintenant, mais c'est pas pour autant que je ne faisais pas fuir les gens, du moins les petites filles de Linefort voulaient pas rester avec moi, des mauviettes moi j'dis... Par contre, j'avais la chance de me faire des amis, oui amis sans "e" c'est à dire des mecs, enfin rien de plus normal non? Puis il ne prêtait jamais attention au fait que j'étais une fille, la plupart du temps j'étais la plus courageuse de tous... On s'amusait bien à embêter les charpentiers des chantiers navaux, haha, ils pouvaient jamais avoir la paix sans qu'on vienne regarder ce qu'ils faisaient, surtout que moi, je trouvais ça fascinant de pouvoir naviguer sur les vagues déchaînées avec une construction de bois...

Enfin, ça, c'était quand ma mère ne m'obligeait pas à faire des "devoirs" non je ne trouvais pas intéressant d'apprendre ce que faisais les shirudo, pis bon, j'étais pas trop passionnée par la lecture... A part les papiers soit disant top secrets que garder mon beau-père dans son bureau... Mais quelle idée de croire que j'allais pas fouiner dans ses affaires pendant qu'il était là, il suffisait juste qu'il soit avec ma mère pour qu'il m'oublie... Enfin, sauf si les deux autres mouchardes venait dire " Papaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa! Kalei est dans ton bureaaaaaaaaaaaaaaaaaau! " Sale co...! Si j'aimais autant lire les papiers de l'autre, c'était parce que ça parler de pirate... Et ça me faisait rêver! Pis certains copines de commèrages de ma mère n'osaient pas dire le nom de certains d'entres eux... Mais ma mère elle les disait avec une simplicité enfantine, elles se demandaient toujours pourquoi... En même temps on a un peu vécu sur l'île de Xum, des pirates c'est rempli à rabord là-bas!

C'était marrant de faire peur à mon frère et ma soeur... De faux jumeaux, qui ne me ressemblait pas du tout, tant mieux d'un côté, j'avais pas envie de leur ressembler! Moi j'avais les yeux de mon père... Des fois dans mon lit, la nuit, j'essayais de l'imaginer, à quoi pouvait-il bien ressemblait, qu'est-ce qu'il faisait dans la vie... Etait-ce un pirate?! Enfin il y avait beaucoup de chance pour que ça soit le cas... Mais la question était alors, était-ce l'un des pirates qu'il y avait dans les papiers du shirudo?... D'un côté, je le détestait à ne pas être rester un peu avec ma mère, mais bon, c'était bien fait pour elle aussi, mais peut-être que je n'aurait pas eu cette vie si j'avais été fille de pirate... Ca serait amusant...

C'est toujours en ayant une petite pensée pour lui avant de dormir que j'essayais de me démarquer de ce monde de shirudo, de soit disant "justice". Mais ce monde de shirudo allait finir par envahir toute ma vie, allant même jusqu'à ce que je sois conseillé par mon beau-père... Je n'avais pas arrêter de m'entraîner à l'épée, j'aimais trop ça pour m'arrêter! Mais vous allez vous demandez pourquoi j'ai rejoint les shirudo si je les détestais, en fait j'avais juste pas envie de me coller les "petites soirées" qu'organisait ma mère - celle-là elle se permettait vraiment tout désormais qu'elle était sûre de rester avec monsieur le shirudo! - et rester à m'ennuyer, surtout que j'étais obligée de, je cite, " ne pas effrayer mes futurs prétendants" mais c'est quoi ce monde de dingue? Enfin, quoiqu'il en soit j'ai été intégré dans une partie pour "novice", j'me tapais les trucs que les autres voulait pas faire... Genre la cuisine, j'aime bien cuisiner, mais je n'aime pas qu'on me donne des ordres, donc je faisais exprès de faire des trucs écoeurant pour qu'ils finissent par croire que j'étais mauvaise en cuisine...

C'est là que j'ai fait la connaissance de Meryl, une fille de mon âge à un peu, j'étais plus vieille qu'elle je pense, mais elle ne m'appréciait pas trop, j'me demande pourquoi... Elle disait que mes yeux lui rapeller un mauvais souvenir, elle voulait pas me dire quoi, tant pis pour elle, façon j'étais pas là pour écouter les autres chialer sur leurs sorts. Pis apparemment, si les personnes intégrés les rangs, c'était juste parce que "les vilains pirates leurs avait volé quelque chose de précieux pour eux" bande de gamins pleurnichars... J'avais beau faire de tout mon possible, j'arrivais pas à rester très longtemps avec eux...

Ah oui, j'ai oublié de préciser, quand j'allais là-bas, j'étais toujours dans mon style de garçon manqué, si bien que je pris l'habitude qu'on me dise "mon garçon" ou d'autres choses dans ce genre, puis je ne voulais pas qu'on me traite faiblement tout ça car j'étais une fille... Meryl avait un "traitement de faveur" car c'était une fille d'un shirudo haut gradé, pfeuf, n'importe quoi, moi aussi j'étais la "fille" d'un shirudo au gradé, mais lui, il prenait un malin plaisir à me voir faire des corvées... Pourquoi je me taisais? Car sinon j'avais pas le droit à mon entraînement à l'épée, vu que j'adore ça c'était le pire des supplices de ne pas le donner... Chaque jour j'essayais de perfectionner ma technique, je voulais réussir à mettre à terre cet homme qui osait se désignait comme mon père...

D'ailleurs, il croyait que ceci aller nous rapprochez, en fait ça faisait l'effet inverse, je le détestais encore plus de perdre face à lui, j'étais pas assez patiente parait-il...


Début dans l'métier

Je me souviens encore quand j'ai été embarqué dans ce bâteau, fini la rigolade, maintenant elle ferait de "vrai combat" même si se battre contre des pirates ne m'enchantait pas vraiment... Quoique vu que j'étais dans un navire où il n'y avait pas beaucoup d'expériences, c'était trop ennuyant... On devait faire des missions de novice, limite aller chercher le chat dans un arbre c'était trop difficile pour eux! Mais bon, le capitaine était courageux et... Arf, plutôt mignon, bien que largement plus âgé que moi... J'en avais bientôt 17, lui devait avoir une dizaine d'année en plus, enfin, je ne savais pas vraiment car malgré son âge, son apparence resté celle d'un gars pas très vieux... Je pense que c'était la première fois que je trouvais quelqu'un à mon goût.

D'ailleurs, lui semblait pas du tout croire à ma masculinité, bah, qu'est-ce que ça changeait? Pis comment savait-il que j'étais une fille, il avait remarqué le peu de poitrine que j'avais? Bon... J'essayais de pas rester "perturber" par ça, mais ça m'avait tout de même étonné de voir qu'ils étaient pas si bête que ça ses shirudos... Mais je ne voulais pas m'attacher à lui, ça serait trop bête s'il mourrait de manière prématurée... Haha ça me fait rire à quel point je restais tout de même distante avec eux. Non, le plus amusant était de faire peur aux gosses dans les rues en les regardant méchamment avec mes yeux rouges... Je ne m'en lasserais jamais!

Au bout de quelques temps, on finissait par monter en gra,de on avait des missions un peu plus dangereuse à chaque fois, les combats se faisaient de plus en plus fréquent, j'évitais toujours de participer à leurs mini cris de victoires après. Tout compte fait, c'était certainement mieux d'être avec ma mère à ses p'tites soirées, quoique là elle faisait certainement plus attention à ses deux autres enfants... Jalousie? Peut-être, je ne sais pas vraiment en fait, comment dire, j'ai toujours eu ma mère rien que pour moi... Elle s'est toujours sacrifiée pour moi, alors oui, je voulais la garder pour moi, pis avec l'argent que j'avais - si le capitaine gardait pas tout pour lui... - je pouvais peut-être lui offrir un truc... Mais je m'y connaissais pas trop en truc de fille donc bon.

Une journée où l'ont avait notre repos, je trainais les pieds en ville, actuellement j'étais sur l'île de Rav, à Siroco, il neigait... Encore. Mais c'était tellement beau, tellement pur, aussi pur que ma longue chevelure, d'ailleurs, occasionnellement je les ai laissé détacher, comme ça les autres shirudos m'avaient perdu de vue, tant mieux d'un côté, au moins j'avais la paix. Enfin bref, j'étais là, en train de marcher pour pas que la neige finisse par m'engloutir tout entière, puis je me suis arrêtée brutalement, tournant la tête, je vis quelque chose qui captiva mon attention. Une broche, une simple broche où était inscruté un rubis à l'intérieur... La regardant longuement, je finis par rentrer à l'intérieur de la boutique, l'achetant... Quand je ressortis, je me demandais presque pourquoi j'avais fait ça, enfin, le cadeau pour ma mère, je l'avais non?

Mais pour le moment, je devais attendre encore quelques mois avant de pouvoir retourner tranquillement à Linefort, donc je la cachais précieusement. Agir ainsi me rendait bizarre... Peut-être que je devenais normale après tout... Puis je commençais à m'habituer à devenir une shirudo convenable, j'avais même aidé à capturer un pirate... Celui-ci m'insulta de tout les noms qui était possible, bien essayé, mais ça ne me faisait ni chaud ni froid.


Nouvelle bouleversante...

Je me souviens parfaitement de ce jour, je rentrais d'une mission, j'avais enfin ma maturité, mes 18 ans depuis un ou deux mois, je savais que ma mère voulait voir comment j'avais grandi, si bien que je me hâtais d'aller de retourner chez "moi" - car mon vrai chez moi, c'était cette mer indomptable! - mais là grande surprise. Qu'est-ce que je vois... Pleins de shirudos armés jusqu'aux dents, marchant alors doucement jusqu'à eux, on m'empêcha d'avançer plus.

" Mais j'habite ici! "

A ces mots, on me saisait sans même que je ne comprenne quoique se soit. J'avais beau me débattre, leurs mains c'était fermement resserré sur mes bras, puis j'entendais des pleurs à l'intérieur, des pleurs que j'avais déjà entendu... Non... Ce n'était pas... Je la vis sortir de la maison, l'air suppliant, presque à terre... Ma mère avait le visage déformé par les larmes et la tristesse, que c'était-il passé pour qu'elle en arrive là? Lui avait-il fait du mal? Rien qu'à cette idée je rageais, mais pourquoi tout ses shirudos étaient là hein? Pour une fois, je me taisais en observant la scène, apparemment, l'autre imbécile traité ma mère de sale traîtresse, de sale... Pirate? Non vraiment? Ma mère une pirate? Comment était-ce possible? Qu'est-ce qu'elle avait raconté encore?

On nous emmena toute les deux dans un bâteau... Oui, celui où j'étais pendant des mois, c'était mon supérieur Jack Gordon qui devait s'assurer de nous conduire jusqu'à la prison ... Tout l'équipage me vit alors dans cet état là, menottée et gardait dans un coin du navire, avec ma mère, qui ne pouvait s'empêcher de pleurnicher en silence. Je la regardais, la questionnant des yeux, c'est vrai que je voulais savoir ce qui s'était passé, ça me mettait hors de moi de me voir aussi... Ridiculisée. Mais les mots ne pouvaient pas sortir de ma bouche.

On finit par arriver à la prison, on nous déposa dans une cellule, où y'avait déjà quelqu'un, il semblait bien innoffensif, c'est ce qu'il cru aussi de moi, mais il fut vite écoeuré de voir à quel point je pouvais me montrer dangereuse. Les jours passèrent, je n'avais toujours pas eu de contact avec ma mère, je restais dans mon coin, pensive. Tout compte fait, elle finit par venir me prendre dans ses bras, me caressant ses cheveux et m'embrassant le front.


" Je suis désolée ma chérie... C'est de ma faute si on est ici... J'ai voulu être honnête... J'ai raconté mon passé, je t'avais caché tout ça pour te protéger, c'est pour ça que je n'aimais pas que tu sois là, à agir comme un garçon manqué "

Elle m'expliqua alors que quelques années avant d'être enceinte de moi, elle était une apprentie pirate, mais lors d'une bataille sanglante contre des shirudos, elle perdit le navire et l'équipage avec qui elle était... Comment a t-elle fait pour s'en sortir? Bien le navire à exploser à plusieurs morceaux, elle est restée accrocher à quelques morceaux de bois, se fut par chance qu'elle fut repêché par quelqu'un, si bien qu'après ceci, elle ne savait plus quoi faire... Mais elle réessaya d'avoir son propre équipage, ce qui fut un vrai fiasco, elle avait tout perdu une nouvelle fois. Elle ne pouvait que rester à s'amouracher pour quelques uns, espérant avoir quelque chose en retour.

Nous étions tout les deux originaires de Xum, donc forcément on devait finir en prison, la loi Shirudo était cruelle la plupart du temps, elle ne savait pas ce qui finirait par arriver... Moi je savais ce qui allait se passer, ils allaient nous pendre, voilà tout. Mon poing gauche s'enfonça dans le mur, une douleur immense survenit à cet instant, mais je m'en fichais, je voulais sauver ma mère... Il fallait élaborer un plan pour sortir de là! C'était hors de question qu'on pourrisse toute les deux dans cette cage infecte...

On avait de la chance, on ne se trouvait qu'au premier niveau, après tout, nous n'étions pas de vrais pirates, on n'avait pas encore fait des crimes horribles, bien que maintenant, ça me tentait bien de tuer un shirudo ou deux, problème c'est qu'on m'avait tout pris, même la broche que je voulais offrir à ma mère... Ils allaient le regretter... Je n'avais besoin d'une toute petite chose pour défaire le verrou de la serrure... Comment? Si je sais crocheter des serrures? Bah oui sinon je pouvais pas lire les doc' de l'autre dans son bureau... D'ailleurs je me demandais s'il avait signalé ça, bien, on verra si c'est le cas dans quelques instants.

L'autre prisonnier était devenu plus calme après que l'avait martyrisé, il observait nos moindres faits et gestes, je savais pas qui c'était mais je voulais même pas le connaître, tout ce que je savais c'est que ça devait être un imbécile. Enfin, l'heure du dîner arriva, puis je me plains que je ne mangerais plus avec les doigts et que je continuerais à les harceler jusque que j'obtienne une fourchette et un couteau! Au début ils ne disaient rien, n'écoutant pas mes bralleries, mais je commençais sérieusement à agaçer les autres prisonniers, si bien que tout le monde commençait à se plaindre pour que j'en ai... Ca devait vachement animé pour une fois, mais ça ne faisait que commençer...

Après avoir obtenu ce que je voulais, je mangea mais laissa le reste à ma mère, c'était trop dégoûtant pour moi, j'avais déjà observé la serrure depuis un long moment, je savais aussi grâce à mon expérience de shirudo quelle était leur faiblesses... Si bien mais il n'était pas encore temps de faire oeuvre de mon don, il y avait trop de shirudo, logiquement le lendemain devrait faire l'affaire, alors j'ai caché la fourchette et le couteau dans mes vêtements, ces imbéciles ne se doutant de rien, je m'endormis, impatiente de pouvoir goûter de nouveau à la liberté...


Objectif: Être Libre!

Ce ne fut pas le doux chant de la mer qui me réveilla, mais ma mère qui suppliait aux gardes de la prendre d'abord elle que moi... Je devais les suivre... Pour aller prendre un rendez-vous avec la faucheuse certainement, mais elle n'était pas d'accord avec eux, pour la première fois de ma vie, je la vis se rebeller, si bien que oui, se fut d'abord elle qui fut amener, ma réaction face à ça? Aucune, je ne pouvais pas perdre mon sang-froid maintenant, je me contenais assez, je ne devais surtout pas céder à la tentation... Je devais m'échapper... J'attendis donc toute la journée... La nuit tomba, l'autre avait essayé d'engager la conversation mais j'eu vite fait de l'envoyer balader, trifouillant en secret un moyen pour faire d'une fourchette un outil pour ouvrir la serrure... Comme prévu, il y avait beaucoup moins de shirudo qu'hier, alors je pouvais essayer d'ouvrir la serrure pendant de longues minutes...

Le stress montait, mais le goût de l'aventure aussi, c'était tellement excitant... Puis au bout de quelques minutes, je sentis quelqu'un à côté de moi, c'était l'autre prisonnier qui m'aidait, orientant ma main d'une autre manière et là... KLONG. Ce "léger" déclic voulait signifiait que la serrure était ouverte, alors, la faisant grinçer doucement pour sortir, je me précipitais dans des pas de loups vers le shirudo qui faisait sa ronde, posant rapidement ma main sur sa bouche, je lui ai mis un tel coup dans la tête qu'il fut assommer à l'instant même... Pathétique.

Nous voyant en dehors de nos barreaux, les autres commençèrent à faire un peu de bruit, dans un élan je m'énervais calmement d'un "chuuuuuuuuut!" récupérant alors les clefs dans les poche du gars par terre, ouvrant tour à tour les serrures, nous étions un grand groupe déjà... J'aurais souhaité libérer les personnes des étages au dessus mais ça aurait été trop dangereux... Pour l'instant il fallait trouver les armes, au bout de quelques minutes, le groupe qui s'agrandissait un peu plus à chaque fois, je finis par retrouver mon épée et ma broche... Enfin! Et tout juste car avec le bruit causé, ça éveilla des soupçons ses bruits suspects.

Une bataille se déroula, chacun essayait de se débrouiller comme il pouvait pour leur rendre la tâche plus difficile. Mais faut dire, dans une prison c'est plutôt difficile à se défendre... Surtout quand on commençe à être en minorité... La meilleure chose à faire était de battre en retraite, j'entendis un sifflement, le mec avec qui j'étais en cellule... Du moins c'est ce qu'elle pensait car il semblait avoir changé... Enfin ça restait un imbécile à ses yeux quand même, il lui indiqua alors des explosifs... Oh sérieusement... Il était aussi dingue que ça? Enfin, moi je comptais tout utilisé si c'était ça, si bien je commença à balançer des explosifs vers mes nouveaux ennemis, puis finissa par faire péter le plus gros...

Le mur ne tena pas face à ça, quelle idée de garder entreposer tout ça ici... Enfin, après avoir créer une ouverture béante pour s'échapper, je dévalais la pente devant moi, franchement c'était bien amusant, tout comme j'aime... Puis semblerait-il qu'ils n'étaient plus les seuls à faire en sorte à s'échapper, on pouvait voir le fier drapeau noir orné d'un crâne blanc au loin, ainsi qu'un autre qui ornait une croix rouge... Je me suis arrêtée un instant, pensant à quelque chose, c'est vrai que j'avais réussi à m'échapper, mais... Ma mère? Où était-elle? Alors que j'allai rebrousser chemin, je sentis mon corps se levait d'un coup, c'était l'autre qui m'avait porté pour finir par rejoindre le bâteau avec le drapeau en croix rouge...

J'avais envie de crier, mais j'étais trop fatigué, à cet instant je ne pensais qu'à ma mère... Je me sentis mal à cet instant... Je voyais la prison s'éloignait de moi, je ne pouvais plus rien faire... Dans un accès de colère, je me dirigeais vers ce mec, qui m'avait toujours pas dit comment il s'appellait, je le secouais je le tapais - mais il ne semblait ne pas avoir mal - puis l'équipage commença à râler que je fasse ça... Apparemment c'était un ami du capitaine... Le pirate Edward Uemara? Hum... Ca me disait quelque chose, je l'ai observé longtemps mais je ne savais pas qu'il ressemblait à ça. A vrai dire, oui je m'attendais à mieux, mais façon je m'en fichais là...

Pour avoir "aider" à libérer son ami, le vice-capitaine de l'équipage, Edward me proposa de rester avec lui, malgré que mes yeux le dégoûter... Mais ils peuvent pas laisser mes yeux tranquille deux minutes oui? J'y peux rien s'ils sont comme ça! Pis d'abord c'est trop amusant d'effrayer les gens avec! Enfin, même en marmonant dans mon coin j'acceptais tout de même. Mais une question me brûlait les lèvres, comment le vice-capitaine s'était-il fait prendre par les shirudo et pourtant se trouvait-il dans le même étage de Nerfa que moi? En fait, l'ex-prisonnier avoua avec beaucoup de mal qu'on l'avait piéger, sa prétention l'avait mené jusqu'au piège...

Vous voyez, des fois les shirudos payent des habitants pour piéger les pirates, là c'était ce qui était arrivé, il avait un peu trop bu si bien qu'on ne le reconnaissa pas, coup de bol? Oui, sinon il aurait été enchaîné avec d'autres. Enfin, je n'ai pas pu m'empêcher de me moquer ouvertement de lui, ce qui le rendit en colère à la limite de me jeter par dessus le bord, j'aurais salué les requins mais je lui rapella que je lui avais "sauvé la vie"... Oui j'aime bien les chantages! Mais de toute manière... Edward semblait "enchanter" de m'acceuillir sur son navire... Peut-être que je mettrais un peu plus d'animations, faut-il encore qu'il sache vraiment à quoi il aurait affaire!


Vie de Pirate!

Eh bien voilà, c'est comme ça que je suis devenue pirate, je m'étais dit que c'était certainement fichu pour ma mère... Mais bon, j'avais pas envie d'y penser. Pis l'autre Edward m'embêtait pour que je m'entraîne encore... C'est vrai que les shirudo pouvait être fort, mais les pirates pouvaient utilisé le terrain entier sur lequel ils se battaient, être une pirate m'allait parfaitement bien, c'était ça le goût de la liberté? Je ne savais pas mais on continuait d'errer sur les mers, bien sûr je reprenais une allure de mec... Et je dépouillais les autres au poker, c'était amusant, bien que le capitaine - quand il pouvait s'amuser à ça - réussissait à me battre, ce qui m'énervait encore plus... Je parie qu'il avait une paire d'as ou autres dans sa manche.

Par contre, je n'ai jamais compris pourquoi il se battait avec ses mains... Mais il arrivait toujours à parer mes coups bien que ça soit à l'épée, si bien qu'il m'appris un peu à me servir de mes poings... Assez amusant à vrai dire, je pouvais casser des briques. C'est vrai que ne m'en serait jamais cru capable, j'ai une faible corpulence, du moins d'apparence, mais j'ai un fort caractère, peut-être pour ça... Puis j'avais de la haine à évacuer à chaque fois. Sérieusement, j'ai beaucoup appris à ses côtés, bien qu'il avait tendance à m'énerver pour rien - faut dire, que je suis assez suceptible aussi - mais il était lui et semblait bien heureux comme ça, malgré qu'il avait aussi un rêve à accomplir... Moi je ne savais pas encore quel était le mien, je ne voulais que m'amuser à vrai dire.

J'aurais beau l'insulter de tout les noms, j'ai regretté le moment où je les ai quitté... Pourquoi? Car je me suis rappellée d'une chose, je devais absolument me venger... Donc oui, j'ai quitté les redcross, peut-être qu'un jour je reviendrais au près d'eux je ne sais pas. Me revoilà à Linefort... Vu qu'on avait l'habitude de me voir en garçon, j'ai préféré jouer le rôle de la jeune fille sans défense, si bien que les shirudo ne pouvait me reconnaître - après tout, j'étais un garçon aux yeux de tous! - je me dirigeais alors vers mon ancienne maison, le soleil se couchait, l'occasion était parfaite. Mon frère et ma soeur dormait certainement, je n'en sais rien, eux avait été épargné de la situation, il avait aussi trouvé quelqu'un pour s'en occuper...

Même en rentrant discrètement dans la maison, je pris mes aises, ne cachant pas ma présence. Tout semblait différent, pourtant rien n'avait changé, c'était moi qui avait changé.


" Je croyais qu'ils t'avaient tué... "

Je riais, j'avais attrapé un fou rire très inquiétant pour mon "beau-père", ce traître, à sa parole je compris que c'était foutu pour ma mère, paix à son âme, je la vengerais dans quelques instants. Osait-il me sous-estimer? Il ne me connaissait pas si bien que ça, oui, j'étais une parfaite inconnue pour lui... Me retournant lentement, je lui fis face, le figeant de mon regard le plus terrifiant, je dégainais alors mon arme, le pointant vers lui pour l'affronter dans un duel. Bien entendu, il répondut au duel, de longues minutes se passèrent où nos lames s'entrechoquaient, cet idiot réussit à me donner une légère cicatrice à la joue droite... Idiot.

Je lui donna un coup de pied le mettant à terre, la lame prête à s'enfoncer dans son cou, je le regardais alors, un sourire aux lèvres, non, je ne pouvais pas le tuer ainsi... Je commençais à lui entailler chaqun de ses membres, finissant par planter violemment mon épée dans son foie, la tournant un peu, écoutant le doux son de son agonie, je l'entendais me supplier d'arrêter, me supplier comme ma mère l'avait supplié... Il comprenait alors son erreur de ne pas avoir épargné ma mère, je lui donna un coup sur la tête, de sorte à ce qu'il s'évanouisse, son sang coulant encore sur le carrelage de la maison, maintenant il ne restait plus qu'une chose... Effaçer toute trace de mon passage ici.

Avec de l'alcool, je brisais les bouteilles par terre, prenant une allumette la jetant alors, un splendide feu jaillit alors, commença à se répandre doucement dans la maison, sur le corps du shirudo insconcient par terre, je partais alors rapidement, me fichant si mes soit disant frère ou soeur était en haut... Qu'ils crèvent aussi, ça fera des futurs shirudo en moins! Au bout de quelques minutes, la maison entière prenait feu, j'admirais le spectacle de loin, c'était tellement beau... Tout le monde se précipitait pour essayer de souvent les personnes à l'intérieur, mais c'était certainement déjà trop tard, le bois de la maison s'effondra, ce qui fit certainement quelques morts en plus...

Après ceci, je partis définitivement de Linefort, j'avais réussi à payer quelqu'un pour avoir son petit bâteau... J'irais sur mon île natale à Xum, me trouvait des personnes avec qui je ferais de nouveau voile, je deviendrais la personne que je veux être maintenant... Une pirate légendaire et redoutée de tous!



Dernière édition par Kalei Tanoko le Mer 22 Juin - 3:53, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalei Tanoko
Pirates


Messages : 149
Date d'inscription : 21/06/2011
Localisation : Quelque part... Sur les mers!
Emploi : I'm a Pirate

Yoho !
Niveau:
19/100  (19/100)
Pouvoir:
Maîtrise/Kaizo:
2/5  (2/5)

MessageSujet: Re: Kalei Tanoko ~ La Rose Empoisonnée! [Fini pour de bon ♥]   Mar 21 Juin - 8:30

Test RP ( Ou Souvenir de Kalei! )

Je ne comprends pas comment ça c'était passé... J'étais là, désespérée et pouf! Plus rien... C'était plutôt surprenant... Quoi? Qu'est-ce qui a? De quoi je parle? D'une chose étrange qui m'est arrivée lorsque j'étais avec les Redcross, mais bon, reprenons tout du début, sinon vous allez riiiiiiiiiiiiien comprendre!

C'était un jour nuageux, je venais de me réveiller, déjà perchée au mat, j'aime vraiment resté là, si bien que de temps à autre je m'assoupie, par contre ne me demander pas comment je fais pour ne pas tomber, je ne le sais pas moi-même. Tout le monde était à ses petites affaires de son côté, en me frottant les yeux, je vis Edward à la barre, il était fier d'être là, à naviguer son navire, enfin rien de plus normal d'un côté, moi aussi j'aurais ce sentiment si j'étais capitaine, mais bon, je le suis pas pour le moment... Ca finira bien par arriver, non? Du moins j'espère, ça serait bien et moi aussi je me sentirais fière!

Je descendis doucement de mon perchoir, venant aider les autres à leurs tâches, on a toujours à faire sur le navire, même si ce n'est que nettoyer le plancher - bien que je donne volontiers ma place - comme d'habitude, on me prenait pour un gars, je me comportais comme tel... Enfin, j'étais pas encore aussi écoeurante qu'eux, j'avais pas envie de me rabaisser à ce niveau là! Mais de toute manière ça ne leur faisait ni chaud ni froid que je l'étais ou pas, donc bon...

Enfin bref, ce n'était pas intéressant ça, je me demandais où on était censé se diriger cette fois-ci car semblerait-il que le capitaine avait trouvé un endroit où aller, histoire de récupérer quelques trésors ou autres... Puis, lui voulait apparemment avoir des informations sur quelqu'un... Crinière de feu je sais pas quoi, enfin, je n'ai pas trop la mémoire des noms pour les choses qui ne m'intéresse pas et ça n'avait pas l'air si passionnant que ça son histoire, je pense qu'il avait déjà essayé de m'en parler, mais je n'aime pas les choses compliqués, il avait commençé à me sortir toute sorte de noms que j'avais déjà entendu lorsque je fouillais dans les meubles de mon "beau-père".

Le pauvre, je sais, je lui donnais du fil à retordre, lui qui essayait de m'aider... Je l'envoyais toujours bouler, mais ce n'est pas ma faute, je n'aime juste pas qu'on se mêle de mes affaires, alors il se vengeait pendant des entraînements... Pfeuf. Malgré ça, c'est quand même grâce à lui que j'ai réussi à maîtriser le lançer du couteau, à tellement vouloir le viser j'ai commençé à ne presque jamais rater ma cible... Malheureusement il réussissait à stopper mes projectiles d'un simple revers de main, il faut dire que lui et moi, c'était un énorme niveau qui nous séparez... Mais j'avais réussi à trouver un "modèle" enfin je pense que c'est comme ça que l'on dit, non? Mais bon, même si c'était mon modèle, je ne le respectais qu'en tant que capitaine, s'il avait été quelqu'un d'autre, je l'aurais certainement embêté plus que je ne le faisais déjà. Quoique... Je ne sais pas.

En milieu d'après-midi, nous arrivâmes sur l'île de Rhô... Qu'est-ce qu'on fichait dans cet endroit infesté de bestioles monstrueuses? Je ne sais pas, mais bon, on suit les ordres la plupart du temps, sans se poser de question, c'est ce qui s'appelle "faire confiance à son capitaine" et s'il faisait ça c'est qu'il y avait bien une raison, la plus obscure des raisons mais s'en était une tout de même.

En fait, je ne le compris qu'après mais cette île avait aussi certaines plantes qui ne poussait que sur des ruines vu qu'ici y'en a des tonnes, c'était certainement le paradis pour notre médecin qui se faisait à coeur joie de récolter le plus de chose possible, ça l'aiderait à faire des remèdes c'est vrai, c'était quand même un peu tordu pour moi, mais bon, je pouvais pas tout savoir sur tout... En même temps, je n'ai jamais aimé tout ce qui a un rapport avec "la culture générale", quand on est pirate ça ne nous sert pas à grand chose, enfin c'est mon avis, après chacuns pense ce qu'il veut.

On ne resta pas très longtemps en toute tranquillité, des grognements résonnaient derrière les ruines depuis quelques moments, si bien que des monstres finirent par sortir... Enfin un peu d'action! J'esquivais avec un sourire aux lèvres les attaques des animaux... Si on peut dire ça... Ils tombèrent tous un à un, ayant fait quelques blessés, mais rien de grave, bien sûr, notre capitaine n'avait rien, c'était l'essentiel. On se promena encore après que les remèdes du médecin furent appliqué, je découvris alors pour la première fois le fameux bâteau d'un célèbre pirate! ... Du moins ce qu'il en restait.

Je trouvais ça bête, il semblait vraiment être beau... Je me demandais si avec un peu de rafistolage, on pouvait le remettre sur pied, mais ça prendrait très certainement des mois, voir des années! Puis il fallait l'argent pour ça... Le matériel et les ouvriers, c'est vrai que ça serait vraiment dur à faire ça, je comprends pourquoi il est resté là sans que personne n'y touche, du moins, c'était évident que quelqu'un était venu tout fouillé pour voir s'il restait une quelconque chose de précieuse.

On repartit dès que le chef en avait marre, reprenant la mer, regardait l'île de Rhô qui s'éloignait peu à peu de moi... C'était étrange là-bas, mais on s'était bien amusé à tuer quelques monstres, malheureusement tout le monde était fatigué désormais, leurs muscles leur faisait mal, non vraiment, c'est quoi ça? Quoique, je les comprenais un peu, moi aussi j'avais été éssouflée, mais bon, j'aime pas montrer mes faiblesses... Ca sert à rien de montrer ce que l'on ressent. Tout était si calme, puis le guet s'écriant, presque paniqué.


" Navire Shirudo en vue!! "

J'ai l'impression de voir un sourire sur le visage d'Edward, y'as des shirudo qui risquent de venir nous emmerdez et lui il sourit? Mais quel idiot!! Enfin, tant que je serais là, on ne risquait pas de se faire attraper... Vu que l'autre navire arrivait dangereusement, il ordanna de préparer les canons, j'allais donc assister certains commençant à mettre de la poudre, pendant qu'ensuite quelqu'un mettait deux boulets enchaînés... Le genre de boulet qui te déchire les voiles, après tu ne peux plus avançer nul part, autant dire que c'est très embêtant et fatiguant si après tu dois ramer...

Arrivant presque à hauteur de portée, les coups de canons résonnèrent, une bataille navale débutait, ce n'était pas la première que je faisais, mais c'était toujours aussi excitant... Oui, être pirate ça m'allait bien. On enchaînait donc pour donner d'autres boulets enchaînés, les précédents ayant réussi à venir détruire leurs voiles, mais eux espérait nous avoir avec de la mitraille... Si on avait le malheur de ne pas se dévier lors de son arrivée, ça pouvait nous arracher le visage... Beurk.

Malheureusement, on eu tout de même quelques morts, en ayant assez de voir ses hommes mourir de cette manière, le capitaine exigea qu'on les attaque de front, quelques minutes plus tard, on se retrouva sur le pont de l'ennemi, sabre ou épée en main, les bruits des lames est un son si mélodieux pour moi... Malgré que l'on les avait déjà bien amoché, les shirudos étaient plus nombreux que nous... On commençait à s'épuiser, nos mouvements devenaient de plus en plus lent...

Même moi, je n'arrivais plus à faire face à mon adversaire... Non, on allait quand même pas se laisser avoir aussi facilement? Non... Je ne voulais pas... Mais je sentais mes forces qui m'abandonnait... Je sentais pourtant un accès de rage parcourir tout mon être, il m'était insupportable de penser qu'on se ferait avoir aussi facilement, on était pas des pirates de pacotilles... Mon regard se détourna vers le capitaine, qui avait du mal à combattre et là je voyais quelqu'un voulant l'attaquer par derrière.

C'est à ce moment là que je ne comprends pas vraiment ce qui s'est passé, je pense que j'ai crié de toute mes forces, j'ai senti mon corps envahi par une incroyable puissance... C'était... Waouh, d'un coup j'avais l'impression que le dieu lui même m'avait donné ses pouvoirs, un pouvoir qui a mis quasiment une totalité de l'équipage shirudo à terre, le reste je les ai fini, je ne sais pas comment mais eux aussi ce sont retrouvé à terre. Mon regard se dirigea instantanément vers Edward... L'épée qui aurait du le transperçer était à terre, l'homme qui l'avait à la main aussi, dans un léger sourire, j'ai fini par voir le monde se faire envahir par les ténèbres...

Quand je me suis réveillée, je n'étais pas perchée en haut du mat de notre bateau, j'étais dans une des paillasses de l'équipage, le médecin m'adressa un sourire en me voyant ouvrir les yeux, s'écriant un "enfin!" ... De quoi enfin? J'ai pas le droit de m'assoupir 5 minutes? Je me relevais alors, mais j'avais la tête qui me tourner si bien que je n'avais pas compris ce qu'il me disait, je lui avais demandé de répéter plus calmement... Puis je le regarda avec de gros yeux, de quoi? J'ai dormi pendant une semaine?! C'est pas possible... Je m'en serais rendu compte sinon... Enfin, quoiqu'il en soit, j'étais partie sans demander d'autres explications.

La lumière du soleil m'aveugla quelques instants, je me frottais les yeux, peut-être était-ce vrai après tout... En tout cas tout me regarda étrangement, je l'ai pris assez mal et je n'ai pas pu m'empêcher de leur jetter un vilain regard comme j'aime les faire... Mes yeux se levèrent alors vers le capitaine, qui m'adressa juste un sourire. Je ne savais pas ce qui m'était arrivée, je n'ai pas osé demandé sur le coup, peut-être que j'aurais du... Mais ce qui est sûr, c'est qu'après ça, je n'ai plus jamais réussi à le faire, c'est bien dommage, c'est marrant de faire tomber comme des mouches l'ennemi...


... En y réfléchissant bien, c'était un incroyable pouvoir que j'ai senti venir s'engouffrait dans tout mon être... C'était vraiment un moment intense, j'avais l'impression de ne faire qu'un avec la nature autour de moi. Je sais, c'est bête, mais bon, voyez-vous quand on est une "novice" comme moi c'est normal de ressentir ce genre de choses, sentir la puissance nous envahir n'est pas du tout désagréable, ou a l'impression au contraire de se sentir invincible... Comme Dieu quoi, donc pendant ses brièves minutes, j'ai eu l'impression d'être devenu un de ses êtres divins, c'était tellement bon... Quoi? Je divague? N'importe quoi! C'est vraiment ce que j'ai ressenti!

En tout cas à cause de ce qui m'est arrivée ce jour-là, j'ai voulu savoir ce qui s'était passé, j'ai demandé à beaucoup de personnes ce que c'était... Au bout de quelques temps j'ai enfin su ce que c'était... Le nozel, un pouvoir assez impressionnant, non très impressionnant, il est légendaire... Cool, j'ai un pouvoir légendaire, c'est sympa ça! On parle aussi de 3 manières de l'utiliser, la mienne semblait être l'une des plus rares... En fait, quelque chose me frappa à la tête, le nozel était héréditaire et même si on l'avait ce n'était pas sûr qu'on sache parfaitement maîtriser les trois... On le maîtriser tout court, en gros j'ai encore le temps pour apprendre à le maîtriser... C'est pas drôle, c'est cool d'avoir un pouvoir légendaire! Pis ça m'aiderait certainement à devenir une pirate légendaire! Donc bon plus vite je maîtriserais mon nozel, mieux ça sera.

Tout ce que j'espère, c'est que la prochaine fois que ça survient, je ne sois pas seule, car je doute que j'arriverais à ramper dans mon sommeil jusqu'à un endroit sûr, là j'ai eu de la chance que je sois dans l'équipage d'Edward... La seule chose que je devais faire maintenant c'est d'attendre, sauf que j'aime pas attendre, alors pour le moment je me perfectionne dans mes techniques... On verra pour les pouvoirs légendaires plus tard!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalei Tanoko
Pirates


Messages : 149
Date d'inscription : 21/06/2011
Localisation : Quelque part... Sur les mers!
Emploi : I'm a Pirate

Yoho !
Niveau:
19/100  (19/100)
Pouvoir:
Maîtrise/Kaizo:
2/5  (2/5)

MessageSujet: Re: Kalei Tanoko ~ La Rose Empoisonnée! [Fini pour de bon ♥]   Mer 22 Juin - 7:10

Fiche terminée :3

S'il y a des choses à modifiez, merci de le signaler o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shin Kagutsuti
Admin/ Pirate Légendaire


Messages : 136
Date d'inscription : 20/09/2010
Age : 48
Localisation : Sur Les Eaux
Emploi : Pirate !

Yoho !
Niveau:
100/100  (100/100)
Pouvoir: Maîtrise du Feu Épée Ares
Maîtrise/Kaizo:
5/5  (5/5)

MessageSujet: Re: Kalei Tanoko ~ La Rose Empoisonnée! [Fini pour de bon ♥]   Jeu 23 Juin - 22:07

On ne s'évade pas de Nerfa, même Shin ne pourrait pas. Du moins pas si facilement. Sans aide extérieur sans rien il ne faut espérer sortir.
Pense aussi à préciser dans quel niveau de la prison.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shin Kagutsuti
Admin/ Pirate Légendaire


Messages : 136
Date d'inscription : 20/09/2010
Age : 48
Localisation : Sur Les Eaux
Emploi : Pirate !

Yoho !
Niveau:
100/100  (100/100)
Pouvoir: Maîtrise du Feu Épée Ares
Maîtrise/Kaizo:
5/5  (5/5)

MessageSujet: Re: Kalei Tanoko ~ La Rose Empoisonnée! [Fini pour de bon ♥]   Ven 8 Juil - 21:02

Edit: Tu es validée, Niveau 19, maîtrise de 2 en tant que pirate.

Bienvenue

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalei Tanoko
Pirates


Messages : 149
Date d'inscription : 21/06/2011
Localisation : Quelque part... Sur les mers!
Emploi : I'm a Pirate

Yoho !
Niveau:
19/100  (19/100)
Pouvoir:
Maîtrise/Kaizo:
2/5  (2/5)

MessageSujet: Re: Kalei Tanoko ~ La Rose Empoisonnée! [Fini pour de bon ♥]   Ven 8 Juil - 21:04

Merci Papa Shin!♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kalei Tanoko ~ La Rose Empoisonnée! [Fini pour de bon ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kalei Tanoko ~ La Rose Empoisonnée! [Fini pour de bon ♥]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LittleBigPlanet, c'est fini pour Media Molecule ?
» GT6 fini pour moi
» Minecraft, c'est fini pour moi!
» Anti-délire
» Heavy Rain - spoil free pour ceux qui l'ont fini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaizokuban :: ※Le Début Et L'Univers [HRP~RP]※ :: Présentations :: Fiches Validées-
Sauter vers: