AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Naito Hisan'na| Amiral [Ne pas poster à la suite/ En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Naito Hisan'na| Amiral [Ne pas poster à la suite/ En cours]   Ven 22 Juil - 22:35

~Carte d'identité~

Nom : Hisan'na
Prénom : Naito
Surnom (facultatif) : Le Chevalier
Age : 57ans
Race : Humain
Sexualité: Hétéro
Profession: Amiral Shirudo
Ville/Île D'origine: Alroc
Pouvoir Dont Vous Rêvez: Il a déjà tout le pouvoir qu'il lui faut...
Rêve: Capturer son ancien élève... Shin, Tête de Feu

~Et le perso dans tout ça ? ~

Histoire :

Post a venir

Liens Avec D'autres Personnages :
Shin, son ancien élève qu'il doit capturer désormais

Psychologie du personnage :

A venir

Apparence :

A venir

Armes/Style de Combat :

A venir

Code : Validé par une Shirudo!

Test Rp :

Post a venir
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Naito Hisan'na| Amiral [Ne pas poster à la suite/ En cours]   Ven 22 Juil - 22:36

Chapitre I : Le Début du Destin Glorieux

Alroc… Un royaume des plus arides… Sans aucun doute un royaume des plus craint par les pirates… Pourquoi ? Mmmh, cela date de bien avant l’histoire que je dois vous comptez, mais ceci vous éclairera sans doute… C’est ici que naquit Algan Hisan’na, une personne qui deviendrait bientôt un des plus grand amiraux en chef des Shirudo… Evidemment, ceci date, et cela ne nous concerne pas du tout non… Quoique, Algan eu un fils, et ce fils eut aussi un fils… Justement, nous allons parler de ce fils là… Le petit fils d’Algan… Notre histoire commence à Algan…

Une froide nuit d’hiver, il y a un peu plus de 57ans, et comme tout le monde le sait, dans les déserts les journées son chaude et les nuits froide, mais revenons à notre sujet. C’était il y a un peu plus de 57ans comme je le disais… Naito Hisan’na émit son premier cri… La date de cet événement aussi futile semblait il être ? Nous étions en 712, rappelez de cette date… Ce fut la naissance du plus grand épéiste vivant chez les Shirudos… Qui l’aurait cru ? Sans doute pas ses parents… Le premier visage que vit l’enfant en ouvrant les yeux, se fut son père…

« Hey toi… Est-ce que ça va ? »

La père attendrit par son fils lui caressa le ventre, ce qui provoqua de fort rire chez l’enfant… Le premier contact humain… La main de l’enfant toucha celle de son père… Le premier souvenir du bambin, le plus beau sans aucun doute… Et peut être un des rares moments qu’il passera avec son père…

Et oui, tout comme le grand père de l’enfant, son père était Shirudo, un grand Shirudo ? Peut être pas, quoique, en tout cas, il fût un fier Vice-Amiral, malgré qu’il vivait dans l’ombre de son propre père… Mais intéressons nous un peu plus à l’enfant… Il vécut dans un bon milieu, bien lotis dans son landau, le premier membre de la famille qu’il rencontra alors qu’il avait à peine trois mois, se fut son grand père… Son monde se limiterait désormais à sa… A ses modèles, et à sa protectrice, sa mère…

Les années passèrent lentement… Extrêmement lentement… Il commença avec son père son entraînement à l’épée dès l’âge de 8ans… Autant dire qu’il n’avait eu le temps de se reposer, mais Naito était à première vue un enfant surdoué… Pas très bavard, mais dès l’âge de 5ans, il attaqua la bibliothèque familiale… Une bibliothèque déjà bien à moitié vide… Mais désormais, il n’aurait plus le temps pour lire… Son père décida de faire de lui un futur Shirudo…

« Pare Naito ! Pare ! »

« Oui, père ! »

« Oui, c’est bien ! Oula, bel estoc ! »

« Merci »

« Mais ne relâche ton attention mon fils, d’accord ? »

« Oui ! »

De bon moment passé en compagnie de son père… De son modèle. Un très bon épéiste chez les Shirudos, malgré qu’il ne soit pas reconnu à sa juste valeur… Son père se battait bravement, sa mère conta souvent les aventures de son père au jeune Naito… De belles histoires, avec de glorieux combat contre des pirates, et des monstres marins. Dommage que ce bonheur ne fut que de courte durée…

Chapitre II : Existence cruelle…


Naito était alors âgé de 11ans, un jour de chaleur intense, l’enfant s’entraînait seul dans le jardin, comme il le faisait souvent quand son père parti en mission. Il s’entraînait sur des mannequins, et il fallait avouer que l’enfant était assez talentueux, il continua à taper sur le mannequin quand il vit un groupe de Shirudo entrer dans la résidence… Croyant que son père était revenu, l’enfant laissa son petit glaive de bois à terre et sa hâta à rentrer chez lui… Il couru, encore et encore… Il arriva dans le salon, il vit un Shirudo s’approcher de sa mère, il lui tendit un uniforme et une épée.

« Toutes mes condoléances madame… »

L’enfant ne comprit pas tout de suite, sa mère fondit en larme, pourquoi ? Et où était son père ? L’enfant se posa cette question en entrant silencieusement dans le salon… Les Shirudos le remarquèrent, ils détournèrent le regard… L’enfant reconnu l’épée de son père… Non… Sa mère se jeta sur lui pour l’éloigné… Il reconnu aussi l’uniforme de son père tacher de sang… L’enfant comprit alors… Des larmes roulèrent sur ses joues… Son père était mort… L’enfant cria :

« NOOOOON !!!!!!!!!!!!!! »

« Naito ! »

L’enfant sorti de la maison en bousculant les soldats, l’épée chuta et claqua sur le sol pour résonner tel un cri d’agonie dans la maison… Ce cri, l’enfant ne l’oublia jamais… Il couru, encore et encore, pour se retrouver a son terrain d’entraînement… Pendant combien de temps s’était il entraîné avec son père ? Tant d’heure passée avec lui… Tout ce temps restera graver dans sa mémoire… Pour oublier une telle douleur… Il reprit le petit glaive de bois et s’acharna de toutes ses forces dans le mannequin en bois…

« Je les hais ! Je hais les pirates ! »

Il continua à taper en pleurant, des larmes amères… Il enchaîna les coups de toutes ses forces, que pouvait il faire d’autre ? Il fallait qu’il devienne plus fort… Il fallait qu’il tue les pirates… Qu’il n’en reste plus aucun.

« Je vous tuerais tous ! »

A partir de ce jour-là, l’enfant disparu pour laisser place précocement à l’adulte… La perte de son père fut une terrible perte… La plus atroce de toutes les douleurs… Mais Naito ne savait qu’il n’en fut pas le seul à souffrir… Son grand père avait aussi souffert de la perte de son fils… L’enfant le revit un an après la mort de son père… Son visage avait changé, il ne représentait plus que douleur…

Ce fut le jour de ses 12ans qu’il le revit, un an après la mort de son père… Pourquoi était il venu ? Ce fut simple, Naito devait passer l’épreuve d’admission chez les Shirudos… C’était la dernière fois qu’il voyait sa mère…


Dernière édition par Naito Hisan'na le Ven 22 Juil - 22:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Naito Hisan'na| Amiral [Ne pas poster à la suite/ En cours]   Ven 22 Juil - 22:37

Chapitre III : L’épreuve

Le voyage fut long… Naito se contenta d’observer les Shirudos en silence, voir comment ils fonctionner, comment ils agissaient… C’était étrange pour l’enfant, se fut la première fois qu’il voyagea en mer, et pourtant, il adorait sa… La sensation des planches, les vagues se brisant sur la coque… C’était beau… Son grand père s’approcha de lui, il posa une main sur son épaule, et se contenta de dire :

« L’épreuve sera éprouvante… Tu devrais te préparer… »

« Tu as raison Algan »

Le vieil homme se retourna vivement et interpella deux de ses hommes :

« Zack ! Jeff ! Venez »

Ils répondirent en chœur :

« Oui Amiral Chef ! »


Un titre qui résonnait bien aux oreilles du garçon… Amiral chef… Un titre intéressant aux yeux de Naito, rien qu’a penser à ce grade, ses yeux se mirent à pétiller. Mais rapidement, il dut faire face aux deux soldats, son grand père lui tandis une épée, et dit simplement :

« Je voudrais que vous entraîniez mon petit fils… Le combat ne s’arrêtera pas temps qu’il ne vous aura pas vaincu… »

Un des deux soldats retint un éclat de rire… Oui, les hommes étaient bien entraîné et ils avaient au moins 20ans… L’enfant lui n’avait que 12ans… Mais le combat commença, le premier coup fut donné par le gamin… Une force qui surpris les soldats… Comment un enfant comme ça pouvait il être aussi fort ? Simple, c’était le petit fils du grand Algan, et un prodigue à l’épée… Surdoué était encore un mot faible pour lui. Son grand père vit immédiatement son potentiel… Un potentiel immense, ce sera un grand combattant…

Le combat dura quelques heures… Pour êtres exact, jusqu’à l’amarrage du navire au port… Le voilà arrivé à Furratonna Sekai… C’était la première que Naizo voyait ce bâtiment… Il perdit son attention un instant, les deux marins allaient profité de l’occasion pour gagner ce combat d’entraînement, l’amiral chef les intercepta :

« Hep, vous deux… Allez aider les autres ! »

« Oui Amiral Chef ! »

Le vieil homme prit son petit fils par l’épaule, et l’emmena vers cette gigantesque forteresse. Sur le chemin, Algan lui dit :

« C’est sans aucun doute l’endroit le plus sur dans ce monde, et tu vois la tour au centre mon garçon ? »

« Ou… Oui »

« C’est là bas que siège le chef du Furratonna Sekai… et désormais, cette forteresse est ton nouveau chez toi »


Son nouveau chez soi… Oui, c’était donc sa… désormais Naito savait qu’il passerait le reste de sa vie comme Shirudo… C’était sa destinée désormais, son grand père avait choisi sa voie… Il vouerait toute sa vie à la traque de pirate, au maintient de la paix… Nul ne le savait, mais le meilleur épéiste que les Shirudo allait connaître venait d’entrer dans le Furratonna Sekai… Naito accompagné de son grand père entrèrent dans la forteresse…

Dès le lendemain, l’enfin se retrouva sur le terrain d’entraînement face à trois premières classes… Tout les Amiraux de la flotte étaient présent pour voir celui qui était déjà appelé le « Prodigue ». Pourquoi un tel titre ? Algan avait vu le potentiel de son petit fils, et étant un amiral en chef, personne ne pouvait le contredire … A peine l’enfant avait il 12ans qu’il était déjà craint… L’épreuve commença donc, Naito devait vaincre les trois premières classes…le combat ne fut pas à son avantage… Non bien au contraire, il fut assailli de coup par tout les côtés… comment résisté à sa ? Son grand père qui était sur le balcon baissa la tête… L’enfant allait perdre… Mais il ne voulait pas décevoir Algan.

« NOON ! »

Une étrange force bloqua les deux adversaire, une espèce de poussé qui les fit s’éjecter… C’était un Nozel qui venait de s’éveiller, la poussée de l’éléphant… Naito profita de ça pour chargé sur son troisième adversaire qui s’était éloigné, il attaqua avec la poussée, ce qui eut pour effet d’envoyer valser le combattant… Alors, il était vraiment le prodigue… A 12ans, éveillé un Nozel… C’était fabuleux…

Le chevalier venait de naître… Etant encore trop jeune pour être lieutenant ou commandant, il fut assigné à rester dans la forteresse comme seconde classe… C’est ainsi qu’il s’entraîna tout les jour pendant 4ans, dans l’espoir d’être un jour amiral…


Dernière édition par Naito Hisan'na le Ven 22 Juil - 23:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Naito Hisan'na| Amiral [Ne pas poster à la suite/ En cours]   Ven 22 Juil - 22:38

Chapitre IV : Plein d’espoir

Son entraînement le fit se ressortir des autres Shirudo à la forteresse… C’était sans doute le combattant le plus acharné, mais désormais, on le jugeait capable de faire ses preuves sur le terrain… Sa première mission ? Une mission de reconnaissance sur l’île de Diem… Une mission qui tourna mal, sa on put le dire… Naito faisait parti de l’équipage de l’Amiral Chef Algan, son grand père, et une fois sur Diem, se qu’ils rencontra fut une horreur… Un démon…

« Par les flammes de l’enfer… C’est un démon ! »


« Grand père, ne restons pas ici partons ! »


« Non, Naito ! Il faut apprendre à faire preuve de courage ! Soit courageux, je sais que je n’en sortirais pas vivant, mais toi si… »


« Non… »


L’homme chargea sur le démon accompagné de tout ses hommes, épée à la main, s’était un fier guerrier… Des larmes roulèrent sur les joues du jeune adolescent… Que devait il faire ? Un Shirudo qui était resté sur le navire le prit par l’épaule et dit :

« Viens… Tu dois rester en vie, Algan l’a décidé »

Evidemment, une fois revenu au Furratonna Sekai, Naito fut accueillit comme un… survivant, un des seuls survivant de l’équipage d’Algan… Il fut promu commandant dans l’année… Le plus vieux Shirudo est aussi promu comme Amiral en chef à la même période… La notoriété de Naito commençait à grandir… Il faut surnommé Le Chevalier… et était un des épéiste les plus talentueux des Shirudos…

Quelques années plus tard, pour être plus précis, 2ans plus tard exactement, lors d’une mission où il devait escorté la femme de l’Amiral en Chef, il rencontra sa femme de compagnie… Elena Yuki… La seule femme que le commandant saura aimer, malgré que les premiers contacts ne furent pas les meilleurs :

« Madame, bienvenue sur l’Odin, nous allons vous escorter jusqu’au Furratonna Sekai"

« Merci Commandant, ma fille de compagnie Elena m’accompagne »

« Bien, mesdames alors nous espérons que vous passerez un bon voyage, la mer n’ait jamais tranquille »

« Humpf ! »

« Euh… »

« Excusez la, elle est… étrange »

« Ce n’est rien madame »

Certes, s’était une femme étrange, et insaisissable, Naito passa un an à lui courir après, peut on dire, à la courtiser… Mais rien n’y faisait… Évidemment, il passa un jour une nuit avec, mais dommage que se fut sous l’effet de l’alcool, le lendemain fut tout de même assez terrible à travers la forteresse Shirudo…

« Elena, Elena attendez s’il vous plait ! »

« Mais cessez de me courir après ! Vous avez eu ce que vous vouliez, non ?! »

« Elena… Non ! C’est faux, j’ai fais une erreur, je l’avoue… Mais je vous aime ! »


« Comment ça… »

« Je vous ai… »

« Commandant Naito ! »

Aïe pensa Naito… Il se tourna vers la personne qui l’avait interpellé… L’Amiral Oligan… Aïe, que lui voulait il ? Cela ressemblait tout à fait à une mission… Vu la tête que faisait l’amiral, oui, une mission…

« Oui, Amiral… »

« Avant tout, on évite les querelles amoureuse dans les couloirs, et de deux… Vous venez avec moi, nous partons en mission ! »

« Oui, Amiral… »

Discrètement, Elena glissa son numéro dans une poche de la veste du commandant tandis que celui-ci allait partir… Naito était encore jeune… Il avait beaucoup à apprendre, l’amiral lui fit la remarque :

« Tu as encore beaucoup à apprendre Naito… »

« Comment ça ? »

« Enfin, je parles d’amour »

« Heu… Qu’elle est la mission ? »

« Connais tu un Pirate du nom de Elzekiel d’Azur ? »

« Oui, on sait où il est ? »

« Exactement, et il semblerait que le grand Manitou nous juges capable de la ramener »

« Allons y alors »

Ce fut une des première « grosse prise » de Naito, et évidemment, peut de temps après les captures de pirates s’enchaînait… Il remplit à lui seul un tiers de la prison de Nerfa, le fait qu’il soit celui qu’on appelle le Chevalier était un titre bien gagné, il fut un des rares Shirudo à maîtriser les trois Nozels, il fut aussi le plus jeune à les contrôler, sa volonté était telle que jamais personne n’y avait encore sut résisté…

Les années passèrent tranquille, à 20ans, Naito se maria alors que sa renommé grandit… Ses collègues n’avaient de cesse de le vanter auprès de l’Amiral Chef, malgré sa, celui-ci ne voulait pas le faire monter de grade… Pourquoi ? Naito voulu comprendre… Il demanda une audience auprès de son supérieur.

« Pourquoi viens tu me déranger Naito ? »

« Amiral Chef, je voudrais comprendre… Pourquoi ne voulez vous pas m’accorder une promotion ?... »

« Un peu plus de respect gamin… Et tu n’es pas encore prêt »

« Pas prêt ?! Amiral ! Avec tout le respect que je vous dois je suis plus fort que tout les autres Amiraux ! Et vous dites que je ne suis pas prêt ?! »

« Oui… Certes, tu es fort, mais tu es encore jeune. Je souhaite que tu sois digne de ton grand père. Et même qu’un jour que tu prennes ma place, mais pour sa, il faut que tu me surpasse, compris ? »

« Oui, Amiral Chef… »

« Au faite, Rey Kami a encore fait des ravages… Sur l’île de Rift Town, prend ton navire et je veux un rapport complet. »

« Oui, Amiral Chef ! »

Naito quitta le bureau de son supérieur sans vraiment comprendre… Mais peut importe, il avait une mission… Il devait aller la remplir. Il rassembla donc son équipage et partit en direction de l’île… Qu’allait il trouver là bas ? Il l’ignorait… Si il avait su qu’il faisait une rencontre qui allait changer sa vie…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Naito Hisan'na| Amiral [Ne pas poster à la suite/ En cours]   Ven 22 Juil - 22:39


Chapitre V : Tête de feu Shin

Lorsqu’il arriva sur la petite île, Naito fut touché par les dégâts causer par se Rey Kami et son équipage… Etait il assez puissant pour ravager une île complète ? Il le semblerait… Maudit pirate ! Naito explora l’île avec ses hommes… Rien, pas une âme qui vive… Il s’approcha alors de décombre qui ressemblait à un Dojo… Bizarre… Il s’approcha encore plus de quelques rochers… Enfaîte, un tas de débris qui sembla s’enfoncer… Il posa sa main sur le tas de débris, une sensation étrange le traversa…

« Messieurs, je détecte de la vie ici. Veuillez creuser. »

« Bien, commandant »

Des hommes arrivèrent avec des pelles, ils dégagèrent d’abord les rochers avant de creuser rapidement… L’intuition de Naito fut bonne… Un cave… Un l’intérieur, il y avait un enfant… L’enfant attrapa la main du commandant avant qu’il ne s’évanouisse… Naito se rappelle encore de sa première rencontre avec le gamin… Il l’emmena sur son navire, il fallait le ramener dans un endroit sur… Quoique, le katana qu’avait l’enfant en main, le commandant le connaissait… Mais notre commandant put parler que deux jours plus tard à l’enfant qu’il avait sauvé.

Comme à son habitude, le commandant fit une ronde à travers les couloirs, le retour était calme, la plupart des membres de l’équipage s’entraînaient, jouaient aux cartes, ou dormaient. Pour sur s’était calme… Le chevalier fut surpris de voir soudainement le jeune garçon sortirent le l’infirmerie en tremblotant, il était encore faible, Naito appela quelques hommes et dit :

« Alors on s'est enfin réveillé après deux jours ? Messieurs, donnez à ce jeune homme de l'eau et de la nourriture. »

Tandis que l’enfant mangeait, Naito retourna dans son bureau, il demanda à un membre de son équipage qu’on amène l’enfant dès qu’il aurait finit de manger… Ce qui fut rapide… L’enfant, voyant que Naito avait son katana, commença à parler :

« Tatsu.
-maki... je connais cette épée. Elle est la marque de fabrique de l'épéiste Elena. Peux-tu me dire pourquoi tu la possèdes, un simple enfant ?
-C'est le katana de ma mère.
-Hmmmm je vois. Et quel est ton nom ?
-Shin, Shin Kagutsuti.
-Avec tes cheveux on dirait que tu brûles de la tête. Je vais t'appeler Tête de Feu Shin.
-Je ne vous donne pas le droit de m'appeler comme bon vous sembles!
-Du caractère ! J'aime bien. Écoute tu es jeune et tu n’as nul part où aller, tu es trop jeune pour rejoindre les Shirudos en tant que guerrier. Que dis-tu de cet arrangement: Tu deviens balayeur sur le bateau et je t'apprends à te battre.
-Pourrais-je avoir Tatsumaki ?
-Cette épée est pour les plus grands épéistes, je la garde jusqu'au jour où tu arriveras à me battre. »

La discussion continua… C’était donc un bon cuisinier ? Tant mieux, Naito n’aimait pas avoir des balayeur sur son navire de toute façon… De plus, le commandant voulait le voir tenir une arme, il lui tendit le katana, et le regarda en silence… Il ne put s’empêcher de sourire, il sentait les Nozel en lui.


« Tu maîtrises donc le Nozel... Ou du moins tu le possèdes. Je vais faire de toi un grand Shirudo, parole d'homme. »

C’est ainsi qu’il se mit à entraîner Shin… Tout les soirs sur son navire, le bruit de leur épée qui s’entrechoquaient pendant 7ans… 7ans d’histoire que je vais résumer… Pendant tout ce temps, Naito se maria et eu une fille… Il continua à traquer la piraterie, après tout, c’était sa vie… Il était le Chevalier… Et lorsque le gamin eu 14ans, il le laissa un peu se débrouillé seul sur son navire, et il continua ses missions… Se fut lors d’une nuit d’été que le commandant se rappela des mots de l’Amiral Chef…

« Pas prêt ?... Je ne comprends pas… »

La jeune tête de feu avait à cette époque, pour habitude d’errer un peu sur le pont la nuit quand il faisait bon, il surprit son commandant dans ses pensées oraux.

« Pas prêt pour quoi ? »

« Tiens, tête de feu, tu espionnes ton commandant ? »

« Oh… Non, non, je me baladais »

« Ne t’inquiète pas… Je pensais juste »

Le gamin le regarda perplexe, c’était un bon petit gars aux yeux de Naito… Et plus, c’était un talentueux combattant… Il pourra sans doute devenir Amiral une fois que la Chevalier sera Amiral Chef… Oui, pourquoi pas ? Il fut sorti de ses pensées par un message de la part de l’Amiral Oligan.

« Zertsagu est attaquer par des pirates… Elena ! Yukio ! Soldat, vas réveiller tout le monde ! Nous fonçons vers Zertsagu ! Exécution ! »

« Oui, Commandant ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Naito Hisan'na| Amiral [Ne pas poster à la suite/ En cours]   Ven 22 Juil - 22:39

Chapitre VI : Bain de sang [Test RP]

Quand ils arrivèrent là bas, le petit village était mit à feu et à sang… L’Amiral Oligan était tombé… Mais qui étaient ces pirates ? Cet étendard… Celui qu’on nommait l’Ange aux ailes rouges… Un des pirates les plus dangereux… Evidemment pas autant que Rey Kami. Naito le traquait depuis un moment, le Chevalier avait déjà capturé son Vice-Capitaine, il semblait que l’Ange voulait se venger… Le commandant se hâta vers chez lui, mais il était trop tard… Il se fit prendre dans une embuscade, et fut maîtriser par une dizaine de pirates… Il vit l’Ange face à sa femme, et sa fille… Non ! Naito essayer de se libérer, mais impossible, il allait se retrouverait égorgé à l’instant qu’il bougerait… Il maudit son impuissance…

Oui, il vit sa femme et sa fille se faire violer et tuer de sang froid par l’Ange Rouge… Il ne pouvait accepter sa… Tout son être bouillonnait de rage… Il n’accepterait pas sa, il hurla de rage :

« SOUMETTEZ VOUS !!! »

Il usa de la volonté du Lion, une fois libre, il fit face à l’Ange soudainement effrayer… Il tenta d’utiliser son Kaizo de sang, mais le perfecto de Naito l’empêcha… Ce ne fut pas un combat… Cela a été une mise à mort… Chaque pirate présent dans la maison du se soumettre à la volonté du Lion… Naito les décapita de sang froid un après les autres, il commença par le seul debout… L’Ange. Il sorti ensuite de la maison, lentement et calmement… Tous les pirates l’avaient compris… Leur Capitaine était mort… Certains fuirent, d’autres tentèrent en vain de venger leur capitaine.

Naito quand a lui… Il avait le regard vide, il tenait fermement Tatsumaki ensanglanté… Un premier pirate tenta de l’attaquer, sans placer son attention dessus le Chevalier para le coup avec un mouvement en spirale du katana et enchaîna avec un coup vertical. Le second attaqua, il esquiva avec un bond avant d’asséner un puissant coup de pied dans la tête, sa vision de l’aigle lui permit d’anticiper les assauts de ses deux autres adversaires. Il continua à combattre, mais cela ne semblait ne plus avoir aucun sens pour lui… Il réagit par instinct… Même plus la peine de faire aller son cerveau… La douleur était trop forte…

Cette horreur… Il se souvenu du jour où il apprit la mort de son père… Non, cette douleur était si atroce… Et pourtant, il s’en rappela aujourd’hui même… Pourquoi ? Pourquoi fallait il qu’il perde tout ce qu’il aimait ? Il n’en pouvait plus… Ce fut une torture atroce… L’épée de son père qui tombait sur le carrelage de la maison, les cris d’agonie de sa femme, et de sa fille, tout sa se ressemblait, tout sa résonnait dans son esprit… Pourquoi vivre ? Il pourrait se laisser mourir… Non, il ne ressentait plus la douleur physique… Son corps était devenu comme de la pierre… Une fois tout les pirates abattus, Naito resta là, au milieu des débris, immobile, un de ses hommes s’approcha de lui, mais le commandant l’empêcha de parler :

« Silence ! Je ne veux rien entendre ! »

Un autre homme se distingua du groupe qui s’était formé autour du commandant torturé… Que faisait il là au milieu de tout ces débris… C’est simple Naito tenta de retenir ses larmes… Pourquoi vivre quand on a plus rien ? Il s’approcha en silence du commandant, celui-ci avait la tête baisser, il dit simplement :

« Commandant Naito Hisan’na »

Celui-ci réagit directement à la voix et fixa son supérieur :

« Amiral Chef… »

« Vous êtes rendu coupable d’avoir abattu le pirate Caninos Lupus, plus communément appelez l’Ange aux ailes rouge… Je n’accepterais pas de vous d’autre manque de maîtrise de soi ! Est-ce clair ? »

« Oui… Amiral Chef… »

« Bien, retourner sur votre navire, je vous est envoyé un ordre de mission. »

« Bien… »

Il obéit… Après tout, il n’avait que sa à faire… Lui et ses hommes, remontèrent sur leur navire dans un silence de mort… Le commandant souffrait… Tandis que le navire reprenait le large, la plupart des hommes retournèrent se coucher… Naito resta sur le pont, en fixant l’océan… Esprit voyageur, le Chevalier souffrait… L’image de sa fille en train de pleurer était encore fraîchement gravée dans son esprit… Le cri d’agonie de sa femme résonnait encore dans ses oreilles… Le jeune Shin s’approcha discrètement de son commandant, celui-ci, malgré qu’il remarqua sa présence, ne dit rien… Allez savoir, peut être que le jeune Shin pourra calmer… Naito engagea la conversation :

« Pourquoi vivre alors que tout ceux à qui on tenait ont disparu ?... »

« Je ne sais pas… »

« Mmmh, toi aussi tu as perdu ta famille, n’est ce pas ? »

« Oui… »

Naito posa sa main sur l’épaule du jeune Shin, comme faisait son grand père par le passé… Il se promit de lui donner une raison d’exister, de faire de cet enfant un grand guerrier… Et de peut être même marquer l’histoire… Il lui tapota gentiment le dos et lui dit :

« Tu devrais aller te coucher tête de feu, et… Fait taire Asane, je l’entends jusqu’ici »

Un petit rire de la part de Naito et Shin… Mais malgré sa, le commandant se força à rire… Oui, il n’avait plus vraiment le cœur à sa… Aujourd’hui, il avait presque tout perdu… Il lui restait plus qu’une seule famille… Les Shirudos… Et Shin, son élève. Il soupira.

« Faut il souffrir autant ? »

Cette question résonna dans le vide… Oui, il était seul sur le ponte… Il savait au fond de lui qu’il n’aura jamais la réponse…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Naito Hisan'na| Amiral [Ne pas poster à la suite/ En cours]   Ven 22 Juil - 22:40

Chapitre VII : Les années passèrent

Et oui, les années passèrent… Mais les blessures ne s’effacent pas avec le temps… Cela n’empêcha pas Naito d’agrandir sa renommé… Assez rapidement, il devint Colonel, pourquoi ? Vous savez, quand vous capturez des Pirates comme Astaroth le géant, ou Alex le Dandy… Colonel Naito, le Chevalier, son nom suffisait à faire fuir les pirates aussi fort soit il… Il semblait que seul Rey Kami pouvait l’affronter… Oui, car plusieurs fois, alors qu’il traquait ce pirate, plusieurs fois il fut vaincu… Se fut son seul adversaire… Enfin, combien d’Amiraux Kami n’a-t-il pas vaincu ? A l’époque, il était devenu le plus grand pirate de tout les temps, Round Sea était presque impossible à traverser pour les Shirudos, seul les plus fort combattant se permettaient de le sillonné, et Naito en faisait parti… Mais intéressons nous aux évènements les plus importants à cette époque.

Shin, son élève devint sergent avec son appui… Et ce jeune homme fut directement envoyé dans une mission non-officielle… Un Amiral avait trahi les Shirudo, une triste histoire pouvons nous dire… L’amiral Ilonis Gaint, dit l’Ange Mortel… Evidemment, ceci ne s’ébruita pas trop… Mais Naito du laisser son élève seul pour une autre mission sur Round Sea… Une affaire top secret. Un second Amiral du nom de Konogan Aert était accusé de trahison, et fuit avec son équipage… Naito se hâta donc à Round Sea, il espéra que son élève sache se débrouiller sans lui…

Une fois là bas, il fit fasse à son vieux collègue… Il n’était pas seul, le Vice-Amiral Ramon Clodis était aussi un traitre… Mais qu’est ce qui se passait en ce moment chez les Shirudos ? Depuis l’apparition de Rey Kami dans la piraterie, de plus en plus de Shirudo haut gradé désertaient ou trahissaient… Naito fut seul contre c’est deux gradé… Le Chevalier voulait éviter d’abattre des hommes de valeurs.

« Je vous déclare en état d’arrestation pour trahison envers les Shirudos ! Rendez vous ! »

« Tiens, tiens, on nous envoi donc le Chevalier, n’espère pas qu’on te laissera nous capturez facilement petit Colonel ! »

« Vous m’obligez à utiliser la force »

« Mh, on t’attend ! »

Ce combat fut de courte durée, sa on peut le dire, avant tout, le Vice-amiral chargea sur Naito, une attaque irréfléchi, n’oublions pas qu’il était un grand épéiste, le meilleur des Shirudo, il utilisa sa maitrise du Sakuru Plume pour esquiver l’attaque et répliqua avec une poussé de l’éléphant qui éjecta le Vice-amiral au loin. Ce fut au tour de l’Amiral d’attaquer cette fois, évidemment, il était bien plus fort que son prédécesseur, mais cela n’empêcha le Chevalier de le combattre. Un combat de titan, voilà comment décrire ce combat, quoique assez bref, les deux guerriers combattirent comme des lions… Mais le seul à s’en sortir vivant fut Naito…

Et le temps passa… Un temps long, très long… Naito continua à combattre pour les Shirudo, mais évidemment, cela faisait déjà bien des années que son nom était connu sur toutes les mers… Etant dit comme le meilleur épéiste de tout les temps… Son jeune élève commençait aussi à se faire connaître… Tête de feu, s’était le nom que le Chevalier lui avait donné… Désormais, entendre son nom vanté partout le rendait fier… Il le considérait presque comme un fils, il fut même très fier quand son apprenti eu le grade de Vice-Amiral… Naito avait plein de projet d’avenir pour Shin… Mais ceci… C’était sans compter l’apparition d’un être sombre dans la vie de l’élève…


Chapitre VIII : D’une Trahison, à aujourd’hui…

Shin disparut du jour au lendemain… Naito avait du mal à y croire… Il paraissait qu’il eut rencontré Rey Kami, Naito crut son élève donc mort, mais avant de partir à la recherche du Pirate, la rumeur s’approfondit, on disait que Shin Tête de Feu avait trahi les Shirudo, et qu’il avait rejoint le pirate… L’épéiste légendaire ne voulait pas le croire… Son élève ? Trahi les Shirudos ? Non ! Il ne voulait pas y croire… Mais pourtant… Il parti donc à la recherche de Rey Kami… Il parcourra les mers un long moment… Plusieurs mois… Avant de finalement retrouver le vaisseau de l’ennemi numéro un… C’était donc lui… Rey Kami… Et celui qui se tenait à sa droite… Shin !? Naito se sentit trahi de nouveau… Pourquoi ? Pourquoi perdait-il tout ? Il tenta de raisonner son élève :

« Shin ! Qu’est ce que tu fais avec lui ?! Shin ! Il a tué ta famille !... Pourquoi ?! Pourquoi tu trahis les Shirudos !? Pourquoi tu me trahis… »

Naito comprit que ce n’était plus la peine… Ses questions étaient vaines… Il avait trahi, voilà tout… Mais notre Amiral ne pouvait rien faire face à son élève, il était incapable de le combattre… Bon sang ! Il se sentait faible, il était paralyser par l’amour paternel qu’il portait envers son ancien élève, il ne put pas combattre lorsque l’équipage de Kami coulèrent le vaisseau de Naito… Il coula avec… Il aurait souhaité mourir à ce moment… Dommage pour lui, son vœu ne fut pas exaucé.

Il fut retrouvé sur les rives d’une île perdu en plein milieu de Round Sea… Il dut attendre une semaine avant qu’un navire Shirudo vienne le récupérer… Mais il ne fut pas accueillit comme un Amiral, mais plutôt comme un prisonnier… Pourquoi ? Il était accusé d’avoir poussé Shin, Tête de Feu à la piraterie… Il dut atteindre sa condamnation pendant une semaine dans une cellule… Il se rendit donc au tribunal pour recevoir sa condamnation.

« Amiral Naito Hisan’na, vous êtes accusé d’avoir poussé le jeune Vice-Amiral Shin Kagutsuti à la piraterie… Vous devriez subir la déchéance pour cet acte… Mais ! En dépit de la situation actuelle, et de votre grade nous vous proposons une autre alternatif… Vous ne pourrez devenir que Amiral en Chef SI vous capturez mort ou vif Shin, tête de feu ! »

Une condamnation bien cruelle pour Naito… Il devait oublier tout ce qui le liait à Shin, et désormais le traquer… Dans tout les cas, il devait donc poursuivre Rey Kami… Ce qu’il fit donc… Il traqua ce pirate légendaire, mais jamais il n’arriva à l’attraper… Partout où il passait, on entendait parler de Shin… Ceci était dur pour l’amiral… Mais en tout cas, il savait toujours où aller… Jusqu’à il y a 3ans… La mort de Rey Kami… De là, plus aucune trace de tête de feu… Pourtant, l’Amiral en était sur… Son élève était toujours vivant… Depuis, il enquête sans relâche à la recherche de Shin, tête de feu… Son « dernier » lien avec ce monde…
Revenir en haut Aller en bas
Shin Kagutsuti
Admin/ Pirate Légendaire
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 20/09/2010
Age : 49
Localisation : Sur Les Eaux
Emploi : Pirate !

Yoho !
Niveau:
100/100  (100/100)
Pouvoir: Maîtrise du Feu Épée Ares
Maîtrise/Kaizo:
5/5  (5/5)

MessageSujet: Re: Naito Hisan'na| Amiral [Ne pas poster à la suite/ En cours]   Sam 27 Aoû - 3:56

A la demande du joueur le personnage est supprimé mais la fiche étant bien faite si quelqu'un désire prendre ce personnage il peut réutiliser la fiche que je laisse en libre disposition

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Naito Hisan'na| Amiral [Ne pas poster à la suite/ En cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Naito Hisan'na| Amiral [Ne pas poster à la suite/ En cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment poster un screen
» Lord Amiral Phylleus Ravensburg au rapport.
» Hollywod Poster Generator
» [Revues] Tutoriel : Faire une bonne photo et la poster
» {Vaisseau Amiral Civil} Shop "Le Vautour Kroot"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaizokuban :: ※Le Début Et L'Univers [HRP~RP]※ :: Présentations-
Sauter vers: